L'essentiel

La plupart des adolescents s’estiment plutôt en bonne santé et près de la moitié ont confiance en l’avenir. Plus d’un tiers des adolescents pensent que pour bien vivre il faut prendre des risques sans les calculer. Les garçons sont majoritaires à penser que le plus important est d’avoir un maximum de sensations, les filles pensent, elles, qu’il faut un maximum d’émotions. Ils se confient prioritairement à leur mère, ils apprécient l’école et ont conscience de son importance. Ils ont de nombreux amis et de nombreux loisirs.

En savoir plus

Ils ont confiance dans leur famille

La vie familiale est agréable et détendue Vie familiale agréable et détendue
Les garçons (74%) et les filles (67%) pensent que la vie familiale est agréable, détendue, mais les filles privilégient ce cadre de référence.
Plus de 80% des adolescents sont satisfaits de leur relation avec leur mère et 70% de leur relation avec leur père. Cette satisfaction diminue avec l’âge. Leur mère est leur interlocutrice privilégiée principalement pour parler de l’école, de la santé et de la famille. Ils parlent avec leur père plutôt de sport et d’actualité. Les filles se confient plus que les garçons.
Le sujet le plus abordé est l’école (95,3%). Ils parlent peu de leurs problèmes (17,3%) ou de sexualité (22,4%). Cependant les adolescents se confient de moins en moins à leurs parents au cours de leur croissance en ce qui concerne leur intimité.

Ils apprécient l'école

Un adolescent passe près de 1000 h par an au collège.
Ils aiment l'école... Ils aiment l'école...
64% des jeunes aiment un peu ou beaucoup l’école, les filles l’apprécient plus que les garçons. 9% des jeunes ne l’aiment pas du tout. L’appréciation de l’école se dégrade lors des années collège puis réaugmente au lycée. La scolarité est caractérisée majoritairement (> 85%) comme « utile pour l’avenir », « obligatoire » et « importante ». 67% des élèves y attachent un caractère stressant. 71% des jeunes considèrent que la réussite scolaire est la clé pour réussir son avenir. 12% des élèves déclarent avoir subi des violences à l’école dans les deux derniers mois, ces chiffres sont en baisse depuis quelques années. 51% des garçons disent ne pas s'être battus depuis 12 mois

Relations avec leurs amis

Plus de 90% ont trois amis ou plus, et se disent satisfaits ou très satisfaits de leurs relations avec leurs amis L’usage des technologies de la communication ne semble pas dégrader leurs relations mais les modifier. Via les réseaux sociaux, les jeunes ont environ 210 amis et 30% d’entre eux ont déjà « accepté d’être amis » virtuellement avec des personnes qu’ils ne connaissaient pas. Néanmoins, ils avouent être moins satisfaits de leurs relations avec leurs amis rencontrés sur Internet. Moins de 2% des adolescents se déclarent sans ami. Les amis sont les premiers interlocuteurs pour parler de leur sexualité (46,1%), d’internet (43,6%) et de leurs problèmes personnels (37,4%). Il existe un rapport proportionnel entre le nombre de copains et les consommations mais pas avec le sentiment de solitude.

Peu de changement dans l'intimité sexuelle

L’âge moyen des premières relations sexuelles est de 16,2 ans et évolue peu depuis 30 ans. Il est hétérosexuel dans 97% des cas. Les relations sexuelles deviennent régulières à 18 ans pour 33% des garçons et 38% des filles. 86% utilisent le préservatif et/ou la pilule lors de leur premier rapport sexuel. 10% n’utilisent AUCUN moyen de contraception. Le recours à une contraception d’urgence concerne 9% des filles et a diminué ces 4 dernières années Le taux de grossesse chez l’adolescente reste stable depuis 10 ans (2,5%), le taux d’IVG chez l’adolescente a lui a diminué depuis 2010. ¾ des grossesses de l’adolescente aboutissent à une IVG. Il existe un rapport proportionnel entre la précocité sexuelle et les consommations de tabac, alcool ou cannabis

Les loisirs, facteurs protecteurs des angoisses de l’adolescence

Les trois principaux loisirs des adolescents sont semblables pour les deux sexes, on retrouve en premier lieu « écouter de la musique » (69%), puis « être avec des amis » (53%), et enfin « utiliser un ordinateur pour consulter des sites internet » (38%). Même s’il n’est pas cité dans les loisirs préférés des jeunes, 82% d’entre eux font du sport régulièrement, les garçons plus que les filles. Les adolescents passent en moyenne 2h par jour devant les écrans. Ils sont 89% à avoir un profil sur les réseaux sociaux (Facebook arrivant en tête), et 78% à le consulter quotidiennement. Leurs principales activités sur les réseaux sociaux consistent à consulter les photos et profils de leurs amis, à « liker » et à chatter. Les données personnelles qu’ils partagent sont le plus souvent vraies, mais plus ils avancent en âge, plus ils limitent le partage des informations à leur sphère privée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les garçons passant plus de 2h par jour devant les écrans sont également les plus sportifs, alors que chez les filles, les plus sportives sont celles qui passent moins de temps devant les écrans. A noter que 38% d’entre eux ne lisent jamais de livre, les garçons étant moins lecteurs que les filles.

Côté santé ils ont la pêche !

Presque 90% se trouvent bien portant. 83% n’ont pas de handicap ni de maladie chronique. 80% mangent avec plaisir. La consommation quotidienne de légumes a augmenté entre 2006 et 2010, celle de sucreries a diminué. Les filles sont plus attentives à ce qu’elles mangent que les garçons. 57% des jeunes en 6ème prennent un petit déjeuner. 30% sont en dette de sommeil : les utilisateurs d’écrans le soir dorment 30 à 45 minutes de moins que leurs camarades. La plupart ont consulté leur médecin généraliste dans l’année : les filles (95%) plus que les garçons (86%). 7% déclarent voir un psychologue ou un psychiatre, les filles plus que les garçons.

Et ils s'estiment plutôt

Et ils s'estiment plutôt bien
Mais attention, l'estime de soi n'est pas corrélée à la consommation et à la violence

Et critiquent leurs consommations

    Parmi les jeunes qui ont été ivres :
  • 22% des jeunes trouvent cet état agréable;
  • 6% disent rechercher cet état;
  • et 32% le regrettent

Références :

RUFO.M; CHOQUET.M; "Regards croisés sur l'adolescence, son évolution, sa diversité. Essai. Anne Carrière 2007. 510 p.

JOUSSELME. C, COSQUER. M, HASSLER. C " Portraits d’adolescents – Enquête épidémiologique multicentrique en milieu scolaire en 2013 "

La santé des ados à la loupe : publication des données françaises de l’enquête Health Behaviour in School-aged Children 2010 ( HBSC)

Brimades, harcèlement, violences scolaires, bagarres, données françaises de l’enquête Health Behaviour in School-aged Children 2010 ( HBSC)

Relations amoureuses et sexualité, données françaises de l’enquête Health Behaviour in School-aged Children 2010 ( HBSC)

Habitudes alimentaires, activité physique et sédentarité données françaises de l’enquête Health Behaviour in School-aged Children 2010 ( HBSC)

Willemse I, Waller G, Genner S, Suter L, Oppliger S, Huber AL and Süss D (2014) JAMES - Jeunes, activités, médias : enquête Suisse. Zurich : Haute école des sciences appliquées de Zurich